Two Dots, un jeu au point pour les daltoniens

Capture de l'écran d'accueil de Two Dots © VR
Capture de l'écran d'accueil de Two Dots © VR

Two Dots a débarqué cette année sur les smartphones. Petit jeu simplissime et addictif, il a un petit quelque chose en plus : il pense aussi à ceux qui perçoivent différemment les couleurs…

Relier des points de couleurs pour les faire disparaître, former des carrés pour balayer une couleur entière de son tableau… Les règles de Two Dots sont on ne peut plus basiques. Et les graphismes de chacun des tableaux, épurés, terriblement attrayants. C’est sans doute pour cela que l’on se fait prendre volontiers au jeu, espérant gravir les presque 200 niveaux proposés dans cette application gratuite développée par la société Dots. Le joueur dispose au départ de cinq vies, qu’il perdra sans trop d’angoisse, puisqu’il en régénère une toutes les 20 minutes ; il pourra même en acquérir, s’il est vraiment accro. Il ne risque pas de sombrer dans la monotonie, puisque des bonus et des missions quotidiennes viennent pimenter sa partie, et que chacune de ses victoires est saluée par un compliment dithyrambique (toujours bon pour l'ego). Ajoutons que Two Dots, par ses décors, donne plus envie de voyager que de grignoter, il est  donc une charmante alternative aux puzzles de sucreries…

Un exemple à suivre

Capture de l'écran jeu avec ou sans mode daltonien © VR
Capture de l'écran du jeu sans ou avec mode daltonien © VR

Mais la vraie originalité est à trouver dans les paramètres : un menu propose, en plus des réglages traditionnels de musique d’ambiance ou de vibreur, un mode dédié aux daltoniens : les points de couleur sont alors surchargés par des figures géométriques, qui permettent une identification claire, et empêchent toute confusion — d’autant plus fatale qu’il n’y pas possibilité ici d’annuler une action erronée. Aucune dyschromatopsie ne doit donc résister à l’invitation de Two Dots, point final.

Two Dots est disponible gratuitement à la fois sur les plateformes AppStore et Android.

Suivez-nous !

A lire encore...

Michel Granger © VR

Dans un hangar des services techniques de la Métropole, Michel Granger expérimente la peinture au rouleau compresseur, avant une performance lors de Dialogues en humanité au Parc de la Tête d'Or du 3 au 5 juillet prochains…

Atelier au Conservatoire de Lyon © VR

Un bref aperçu en images du travail créatif réalisé en juin 2015 au cours des ateliers animés par Jérôme Richer et Abdelwaheb Sefsaf dans le cadre de Territoires en écritures…

Marie-Laure Basilien-Gainche © DR

En cette Journée mondiale des Réfugiés, et en préambule à la table ronde organisée par le Théâtre des Célestins, rencontre avec une spécialiste du droit des migrants et des réfugiés, Marie-Laure Basilien-Gainche.

D'après une histoire vraie ©Marc Domage

La Maison de la Danse de Lyon innove en rendant un spectacle accessible aux spectateurs déficients visuels grâce à l’audiodescription.

Berni Goldblat, à l'Université Lyon 2 Bron © VR

Animé d’une persévérance au moins aussi intense que son amour pour le 7e art, Berni Goldblat sillonne le monde depuis trois ans afin de réunir toutes les bonnes volontés autour de la réouverture d’une salle africaine, le Ciné Guimbi. 

Dans le défilé lyonnais. © VR

Selon les derniers chiffres, plus de 4 millions de citoyens se sont déplacés dans les rues de France pour témoigner leur attachement à la démocratie, à la liberté d’expression et manifester leur soutien aux victimes des attentats commis ces derniers jours…