Antoine Duhamel : Les réactions à la disparition du compositeur

Antoine Duhamel (1925-2014) ©DR

Il aura fait chanter Pierrot le Fou et doté Villeurbanne d'une école de musique. Antoine Duhamel, héraut très discret de la composition, s'est éteint le 11 septembre dernier.

En plein cœur de la Nouvelle vague, il se partageait avec Georges Delerue la quasi totalité des bandes originales des films de Truffaut ou de Godard (de Pierrot le Fou, de La Sirène du Mississipi, de Baisers Volés, de Week-end et de L’Enfant sauvage). Par la suite, il a signé des partitions pour Tavernier (La Mort en direct ou Laissez-passer), Patrice Leconte (Ridicule) ou Fernando Trueba (Belle Époque)… Disparu le 11 septembre à l'âge de 89 ans, Antoine Duhamel aura mené une carrière admirable sur grand écran, qui ne doit pas occulter ses compositions symphoniques ni ses opéras, notamment ceux à destination du jeune public — tel Les Travaux d’Hercule, créé par l’Opéra de Lyon en 1981, repris l’année suivante par les élèves des écoles villeurbannaises place Lazare-Goujon. Pédagogue passionné, l’artiste à la haute stature et la longue barbe était en effet intimement liée à Villeurbanne, où il avait fondé en 1980 puis dirigé l’ENM (École nationale de musique). Il était le fils de l’écrivain Georges Duhamel.

Témoignages

C’est pour le téléfilm L’Affaire Ben Barka, de Jean-Pierre Sinapi (Nationale 7) que Antoine Duhamel a composé sa dernière bande originale en 2007. Le réalisateur et sa monteuse se souviennent…

Jean-Pierre Sinapi :


Le réalisateur Jean-Pierre Sinapi ©DR

“En cherchant des thèmes qui pouvaient convenir à mon film, j’avais écouté des musiques de grands compositeurs (vivants ou pas), et le thème de Pierrot le Fou m’avait frappé. J’ai aussitôt contacté Antoine, on s’est vus et on a imaginé plusieurs pistes. Puis nous sommes allés enregistrer en Moldavie. Cela a été une très belle aventure artistique et humaine. A plus de quatre-vingts ans, c’était un bon vivant, il avait un énergie, une jeunesse… Et une ‘pétillance’ dans les yeux ! Le seul bémol, c’est qu’il n’écoutait pas vraiment les indications, et il en faisait un peu à sa tête (rires) Il avait ainsi écrit deux heures de musique très lyrique qui, quand on a voulu la coller sur le film, l’écrasait. On n’a gardé finalement qu’un seul thème”

Catherine Schwartz :

“Les cinq jours que j’ai passés avec lui sont inoubliables : ce n’était pas anodin de rencontrer un tel mythe, un symbole de l’histoire du cinéma. A Kichinev, en Moldavie, où nous sommes allés enregistrer, les musiciens lui renvoyaient un respect qu’il ne trouvait pas en France : ils le tenaient pour un dieu vivant. Lui était ravi d’avoir à sa disposition les quinze violons d’un philharmonique, même si nous étions dans un auditorium un peu délabré rappelant la Russie d’après les années de gloire. S’il lui arrivait de prendre des colères contre le chef d’orchestre — ‘Tu n’as pas entendu le bécarre qui étais là ?’ — son visage s’illuminait quand on lui disait qu’on aimait sa musique. Il riait énormément, buvait de la vodka le soir avec nous et se montrait touchant lorsqu’il évoquait sa carrière, avec un brin d’amertume : ‘maintenant, disait-il, je ne fais plus que de la musique de films muets, comme ça les réalisateurs ne me font pas chier !’ Je crois que j’ai vécu la plus belle session de musique de film de ma vie, à tous les niveaux.”

Thème de Ferdinand (extrait de Pierrot le Fou, de Jean-Luc Godard), composé par Antoine Duhamel

Suivez-nous !

A lire encore...

Le Grand Méchant Renard © Benjamin Renner

Après le succès de son film d’animation Ernest et Célestine (César 2013), Benjamin Renner a éprouvé un besoin “animal” de retourner à la BD le temps d'un album, Le Grand Méchant Renard (Shampooing)…

Les frères Kray, en train de passer deux personnes à tabac © DR

Le festival Quais du Polar présente en avant-première Legend, le nouveau film réalisé par le scénariste de L.A. Confidential et Mystic River, Brian Helgeland, avec Tom Hardy. Venez, on vous invite !

Jean-Baptiste Saurel © VR

Aquabike, le second court métrage de Jean-Baptiste Saurel (révélé par l'hilarant La Bifle) a été mis en boîte en partie dans les piscines de Villeurbanne. Alors qu'il vit son existence dans les festivals — il a déjà été distingué lors du Festival du Film court de Villeurbanne 2015 —, retour sur son tournage…

Martin Scorsese - Théâtre des Célestins, Lyon © MJM

Prix Lumière à Lyon, Martin Scorsese a donné une master class devant un public recueilli. Voici la retranscription de son échange avec Thierry Frémaux, directeur de l'institut Lumière…

En mai fais ce qu'il te plaît © DR

À l'occasion du festival Lumière, le cinéaste Christian Carion vient en voisin présenter son film En mai, fais ce qu'il te plaît en avant-première…

Il semble qu'il y ait quelque chose entre Benoît Poelvoorde et Virigine Efira : une voiture / photo © StudioCanal

★★☆☆☆ Pour parler d’ultra-moderne solitude, Jean-Pierre Améris adopte un ton léger, ainsi qu’une nouvelle comédienne. C’est l’histoire de la mauvaise personne au bon endroit…