Casting : un rôle dans un fauteuil

Vincent Lindon et Stéphane Brizé sur le tournage de Quelques heures de printemps, leur précédente collaboration ©DR
Vincent Lindon et Stéphane Brizé sur le tournage de Quelques heures de printemps, leur précédente collaboration ©DR

Le cinéaste Stéphane Brizé recherche un jeune homme atteint d’une infirmité motrice cérébrale pour donner la réplique à Vincent Lindon.

Auteur notamment de Je ne suis pas là pour être aimé, de Mademoiselle Chambon ou du saisissant Quelques heures de printemps, Stéphane Brizé est, parmi les cinéastes contemporains, l’un des rares dans le sillage de Pialat, à porter sur la société un regard sincère, juste et sans artifice — un regard lucide, qui décille souvent le spectateur. Actuellement en préparation d’un nouveau long métrage provisoirement titré La Vie moins chère, dans lequel il dirigera pour la troisième fois Vincent Lindon, le réalisateur recherche un comédien d’un profil particulier, puisque le personnage à interpréter est un jeune homme atteint d’une infirmité motrice cérébrale (IMC) :

Il sera le fils de Vincent Lindon à l’écran. Le film n’est pas sur le handicap, mais il se trouve que ce personnage est handicapé ; son père traite de manière tout à fait normale ce jeune homme qui passe son bac et entre ensuite dans un IUT”, explique Stéphane Brizé.

Un choix d’écriture qui ne répond donc pas à une exigence dramatique, mais qui au contraire va dans le sens qu’appelait de ses vœux Grégory Cuilleron quant à l’intégration naturelle des personnes en situation de handicap en tant que personnages dans les œuvres de fiction.

La production (Nord-Ouest Productions) recherche donc un jeune homme (autour de 17-21 ans) atteint d’une infirmité motrice cérébrale, se déplaçant en fauteuil roulant, de manière permanente ou non. Comme Fabien Héraud dans De toutes nos forces de Nils Tavernier, le jeune comédien doit pouvoir dire son texte sans assistance à la communication, et pouvoir taper à l’ordinateur. Il n’y aura pas beaucoup de dialogue. Si vous êtes intéressé, il est impératif de répondre avant le 30 septembre par mail à l’adresse laviemoinschere2014@gmail.com en joignant :
-une photo avec vos coordonnées
-une vidéo de quelques minutes (même faite avec un téléphone portable) dans laquelle vous vous présentez, vous indiquez votre âge, votre lieu d'habitation, votre niveau d’études et ce qui motive votre envie de participer à un film.
Notez enfin que le tournage aura lieu entre l’automne et l’hiver prochains.

Articles liés: 

Suivez-nous !

A lire encore...

Jean-Baptiste Saurel © VR

Aquabike, le second court métrage de Jean-Baptiste Saurel (révélé par l'hilarant La Bifle) a été mis en boîte en partie dans les piscines de Villeurbanne. Alors qu'il vit son existence dans les festivals — il a déjà été distingué lors du Festival du Film court de Villeurbanne 2015 —, retour sur son tournage…

Il semble qu'il y ait quelque chose entre Benoît Poelvoorde et Virigine Efira : une voiture / photo © StudioCanal

★★☆☆☆ Pour parler d’ultra-moderne solitude, Jean-Pierre Améris adopte un ton léger, ainsi qu’une nouvelle comédienne. C’est l’histoire de la mauvaise personne au bon endroit…

Cela ne se voit pas, mais Barbara a dû avoir une jeunesse débridée /photo © DR

★★★☆☆ Carlos Vermut signe le portrait enivrant d’une femme piège autant que piégée, à l’image d’une Espagne en lambeaux…

En Tchécoslovaquie, les athlètes étaient munies d'une roue de secours /photo © DR

★★☆☆☆ Une athlète tchécoslovaque préfère ne pas courir que de se doper. Pour son entourage, elle a un petit vélo dans la tête…

Apparemment, le Petit Prince et le Renard boudent… / photo © Paramount Pictures France

★★☆☆☆ Attendue depuis des années, cette nouvelle adaptation cinématographique du plus fameux des romans jeunesse n’est pas ratée : elle n’est juste pas réussie du tout, nuance…

Ben Stiller, recouvert d'un plaid, parlant de ses rhumatismes à Naomi Watts, vêtue d'une doudoune en duvet /photo © DR

★★☆☆☆ « Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute ». Cette éternelle leçon valait-elle un nouveau long métrage ? On en doute…