Cannes 2015

Apparemment, le Petit Prince et le Renard boudent… / photo © Paramount Pictures France

★★☆☆☆ Attendue depuis des années, cette nouvelle adaptation cinématographique du plus fameux des romans jeunesse n’est pas ratée : elle n’est juste pas réussie du tout, nuance…

Jusqu'ici, tout va bien… / photo © Wild Bunch

★★★★☆ Film X, film de Q ? Le nouveau Gaspar Noé possède tant de dimensions et d’intensité dramatique qu’il faut pour le décrire, convoquer bien davantage de lettres, notamment L et J…

"-Comment ça, Jurassic World a réalisé le meilleur démarrage de tous les temps ?" / photo © Pixar

★★★☆☆ L’être humain peut-il continuer à vivre sans Joie ni Tristesse ? Ce n’est pas le sujet du bac de philo, mais celui de Vice-Versa le nouveau Pixar…

Sur un tournage, Arnaud Desplechin porte du Woody Allen / photo © Jean-Claude Lother

★★★☆☆ Une bonne quinzaine d’années après Comment je me suis disputé…, Desplechin renoue avec ses personnages et se retrouve à la Quinzaine des Réalisateurs. En quarantaine ?

Vincent Lindon prépare de la place pour ranger ses futurs trophées / Photos © DR

★★★☆☆ Stéphane Brizé fait entendre la voix du plus faible face à la loi du plus fort. Un rôle taillé à la mesure de Vincent Lindon, en compétition au festival de Cannes.

"-Crois-moi, gamin, je te parle sans filtre : à Cannes, on va faire un tabac !" Photo © Les Films du Kiosque

★★★☆☆ Cannes 2015 s’ouvre sur la trajectoire fiévreuse d’un gamin perdu. Un film qui a tout pour se retrouver au palmarès du jury officiel… sauf de figurer dans la compétition.

Vincent Lindon et Stéphane Brizé sur le tournage de Quelques heures de printemps, leur précédente collaboration ©DR

Le cinéaste Stéphane Brizé recherche un jeune homme atteint d’une infirmité motrice cérébrale pour donner la réplique à Vincent Lindon