gdf

Grand Lyon : Gazpar à tous les étages

Le compteur Gazpar, tout jaune © Emmanuel Cairo

D’ici 2022, GrDF a prévu de remplacer l’intégralité de ses antiques compteurs par une nouvelle génération de boîtiers intelligents baptisés ”Gazpar”. Transmettant quotidiennement la consommation de l’utilisateur (par ondes radio via un concentrateur installé sur le toit de son immeuble), Gazpar permet d’établir sa facture à partir des flux réellement brûlés, et non d’une estimation, mais aussi de surveiller son compte en direct, donc de renforcer la maîtrise de sa consommation. Autre conséquence, évidente : le relevé n’aura plus lieu d’être pratiqué par un agent des services de distribution.
C’est  à partir de 2015-2016 que Gazpar commencera à s’implanter chez les 11 millions de clients de GrDF, et notamment dans le Grand Lyon, qui figure parmi les sites pilotes. Mais le gazier ne veut pas précipiter les opérations, sans doute instruit de l’expérience en demi-teinte de Linky, le compteur intelligent de ERDF, dont le coût et l’installation avaient été douloureusement ressentis par les consommateurs. Aussi, il se murmure qu’un vaste chantier de concertation, impliquant GrDF, mais aussi élus locaux de la future Métropole et associations de consommateurs, a été ouvert pour faciliter l’arrivée de Gazpar.

(V.R.)