Handicap

Il semble qu'il y ait quelque chose entre Benoît Poelvoorde et Virigine Efira : une voiture / photo © StudioCanal

★★☆☆☆ Pour parler d’ultra-moderne solitude, Jean-Pierre Améris adopte un ton léger, ainsi qu’une nouvelle comédienne. C’est l’histoire de la mauvaise personne au bon endroit…

Comme son nom l'indique, Cécile de France est belge. Et elle interprète une pianiste, comme on peut le voir © DR

★★☆☆☆ Un cavalier paraplégique ne manquant pas d'assurance fait perdre la sienne à une assureuse qui n'était pas tout à fait dans son assiette. Tout cela part à hue et à dia…

Un décor et un matériel réduits au minimum, parce que la virtuosité n'a pas besoin de paillettes. © DR

Dans ce spectacle époustouflant mené par trois acrobates, dont un en fauteuil, personne, et certainement pas le public, n'est pris en pitié. Même l'humour, caustique, est de haut vol…

La Petite Casserole d'Anatole, Grand Prix 2014 © JPL Films

Les œuvres de facture originale ou minutieuse ressortent gagnantes du palmarès de la 35e édition du Festival du film court de Villeurbanne. Mais aussi celles abordant la question du handicap, très nombreuses en compétition. Pas étonnant que le Grand Prix, La Petite Casserole d'Anatole, réponde à ces deux critères.

Jean-Pierre Améris © VR

Jean-Pierre Améris (Les Émotifs anonymes, L’homme qui rit) s’est intéressé à Marie Heurtin, jeune fille sourde et aveugle du XIXe siècle, sortie du silence par une religieuse opiniâtre. Tête à tête exclusif avec un cinéaste viscéralement concerné par l’Autre…

Marie Heurtin, détail de l'affiche © DR

Dans une vidéo sous-titrée, le réalisateur Jean-Pierre Améris évoque sa nouvelle réalisation Marie Heurtin, l'histoire vraie d'une jeune fille sourde-aveugle à qui une religieuse apprendra la langue des signes…

Capture d'écran du spot de l'ANLH © ANLH

Dans moins de dix jours débutera la 18e édition de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées (du 17 au 23 novembre cette année). Une sensibilisation nécessaire, à la hauteur de certains tabous et clichés en vigueur…

Alexandre Astier remettant son prix à Jan Czarlewski lors de la 6e édition du festival en 2013 ©DR

Vous avez jusqu’au 1er mars 2015 pour faire parvenir votre court métrage au 7e festival Cinéma et Handicap, qui se tiendra à Lyon du 26 au 28 mai 2015. Il n'est pas trop tard pour participer !

Vincent Lindon et Stéphane Brizé sur le tournage de Quelques heures de printemps, leur précédente collaboration ©DR

Le cinéaste Stéphane Brizé recherche un jeune homme atteint d’une infirmité motrice cérébrale pour donner la réplique à Vincent Lindon

Répétition du défilé de la Biennale de la danse. Les Pointillés comptent des membres valides et d'autres en fauteuil. © VR

Un Défilé dure quelques heures… plus un an de préparatifs. Reportage dans la dernière ligne droite des répétitions des Pointillés, dirigés cette année par Carla Frison.