Tournage

Vincent Lindon et Stéphane Brizé sur le tournage de Quelques heures de printemps, leur précédente collaboration ©DR

Le cinéaste Stéphane Brizé recherche un jeune homme atteint d’une infirmité motrice cérébrale pour donner la réplique à Vincent Lindon