danse

Quand il n'y a plus d'horizontal ni de vertical, il n'y a plus de devant ni de derrière, de haut ni de bas… © DR

Vous ne regarderez plus les pixels de votre écran de la même manière après avoir vu ce que Mourad Merzouki, en état de grâce, obtient d’eux…

Contact, c’est l’accession à la vie de groupe, au mélange, par l’extravagance joyeuse. © Laurent Philippe

La nouvelle création de la compagnie DCA s’inspire du mythe de Faust. Mais du pacte à Contact, il y a plus d’un pas de danse, tant le spectacle est transversal…

Alice Roland, Philippe Decouflé, Christophe Salengro © Cie DCA

Le mini festival bâti par et autour de Philippe Decouflé a débuté avec un spectacle à mi-chemin entre la danse et l’art contemporain, idéalement placé entre les deux biennales…

#OùQuandQuoi ? du jeudi 6 novembre

Fatoumata Diawara © DR

À la Saint-Léonard, toute la vermine part” dit le proverbe, pour annoncer le 6 novembre. Ce n'est pas franchement gentil pour le regretté Jacno, pour Gene Tierney, Henri Jeanson ou Maurice Leblanc, tous disparus à cette date. Mais en cette Journée internationale pour la prévention de l'exploitation de l'environnement en temps de guerre et de conflit armé, beaucoup de personnes illustres sont aussi nées : de la jeune Emma Stone au vétéran Michel Bouquet, en passant par Sally Field, Emmanuelle Bercot et Ethan Hawke. Une idée cadeau ? Sortir, par exemple…

 

  • Étang Chapelier, Versailleux/8h00/C'est bien d'être matinal dans la Dombes : vous pouvez assister à la première session des pêches commentées, si vous avez des vêtements chauds et des bottes, c'est préférable. D'autres dates sont prévues dans les prochains jours et les alentours (parfois, suivies de dégustation, miam !), mais il est préférable de réserver au ot.villarslesdombes@wanadoo.fr ou au 04 74 98 06 29.
  • Médiathèque Pierre-Mendès-France, Villefranche-sur-Saône/19h00/À l'occasion de ses 30 ans, la médiathèque propose une lecture chantée et dessinée de L'Homme qui plantait des arbres de Giono, avec Benjamin Flao aux pinceaux et Clothilde Durieux à la voix. Cela devrait être poétique, beau et très bien.
  • La Comédie de Saint-Étienne-L'Usine/20h00/Beau titre que celui de cette pièce de Sabine Revillet, Les Gens que j'aime, ou l'histoire de quelqu'un qui dit toujours oui. C'est bien aussi de dire oui, non ?
  • Centre culturel communal Charlie-Chaplin, Vaulx-en-Velin/19h30/Une création danse en résidence par la Compagnie AToU, sur une chorégraphie Anan Atoyama, cela vous dit ? Tel est le programme de Mille oasis. De la danse au Toboggan à 20h30 ? Alors optez pour Sacré Printemps !, chorégraphié par Aïcha M’Barek & Hafiz Dhaou pour 5 danseurs et 1 chanteur. Plutôt Opéra de Lyon à 20h30 : Workwinthinwork/Sarabande/Steptext/One Flat Thing, reproduced, chorégraphies de William Forsythe et Benjamin Millepied, par le Ballet et les musiciens de l’Orchestre de l’Opéra de Lyon.
  • Halle Tony-Garnier, Lyon 7e/20h00/Dernière ce soir pour Gad Elmaleh. Dernière à Lyon, évidemment…
  • La Salle de l'Isle, L'Isle d'Abeau/20h30/Elle était à Vienne cet été, la revoici en Isère : Fatoumata Diawara, inoubliable Karaba dans la comédie musicale inspirée de Kirikou, et grande voix du jazz, de la world, de la chanson tout simplement.
Image de la Compagnie XY ©DR

Il faut moins de dix minutes à la Compagnie XY pour nous faire la preuve de son excellence, pour nous convaincre que rien ne lui est impossible dans les airs.

Photo du spectacle précédent de la compagnie Accrorap, The Roots ©DR

Ils sont seize sur un plateau évoquant des volutes d’os ou d’agate ; seize à décrire dans une langue — aussi nouvelle qu’elle résonne familièrement — une symphonie des corps, à raconter comme une histoire de l’humanité.

Répétition du défilé de la Biennale de la danse. Les Pointillés comptent des membres valides et d'autres en fauteuil. © VR

Un Défilé dure quelques heures… plus un an de préparatifs. Reportage dans la dernière ligne droite des répétitions des Pointillés, dirigés cette année par Carla Frison.